Présentation Sebdum

Bonjour à tous,

Je me nomme Sébastien et je suis coordinateur d’une équipe éducative dans un Service Résidentiel Générale de l’Aide à la Jeunesse en BELGIQUE depuis plus d’un an et demi.

Le service accueille 15 enfants de 3 à 13 ans qui doivent être écartés de leur milieu de vie.

La découverte d’outils du Manager m’a donné quelques outils pour gérer de l’humain qui doit gérer de l’humain. Cela n’est pas tous les jours évident.

Je suis heureux de faire partie des vôtres et impatient de partager avec vous.

Sébastien

3 J'aimes

Bonjour,

Merci pour votre présentation. Le cadre de votre activité m’a interpellé. Comment arrivez-vous à gérer le confinement avec les jeunes ? Est-ce que cela signifie moins de personnel encadrant avec les mesures de confinement? Est-ce que les enfants sont contraints de rester confinés ensemble avec le risque de tension que ça implique ?
Merci pour le travail que vous réalisez et le bien que cela apporte à la société.
Bien à vous, Mathieu

1 J'aime

Bonjour,

Notre institution accueille en général 45 enfants sur trois groupes de vie.

La première chose que nous avons fait, c’est de proposé un confinement des enfants dans leur famille lorsque la situation familiale ne représentait pas un risque de danger (avec retour en institution si la situation devenait à risque).
Deuxièmement, nous avons reparti les autres enfants (il en restait 21 en comptant ceux qui sont en projet autonomie et ceux qui sont en essai de réinsertion familiale) sur les trois groupes, ce qui fait 3 groupes de 7 enfants.
Troisièmement nous avons proposé aux 18 éducateurs de venir faire des prestations de 24h ce qui permet d’avoir que 3 éducateurs présents et d’éviter les allers et venues au niveau des enfants et aussi cela leur permet de venir prester qu’une fois semaine.

Pour ce qui est de la vie au quotidien, nous demandons aux éducateurs de consacrer le matin aux travaux scolaires ou soins spéciaux et à proposer des activités spécifiques et cela par groupe.
L’après-midi permet de réunir les groupes autour des modules de jeux, des vélos et des espaces verts qui se trouvent dans le parc de l’institution (100 m sur 100m).
La fin de journée est consacrée aux douches, repas et moment télévision.
Comme nous avons suspendu toutes les visites à l’institution, les enfants restent en contact avec leurs familiers via téléphone et visioconférence.

Maintenant nous avons également prévu un plan de confinement si un jeune devait être malade ou si un enfant devait revenir de famille. (Bouclage d’un des trois groupes destiné au confinement avec répartition des enfants de ce groupe dans les deux autres groupes, présence d’un membre du personnel pendant 7 jours (et après 7 jours chez lui)).

A ce jour, les tensions sont rares et minimes.

J’espère que cela aura pu répondre à vos questions?

1 J'aime

Merci pour votre réponse :+1: