Bienveillance et fermeté

Bonjour à tous et toutes et bonnes fêtes de fin d année à vous qui me lirez,

Voilà je suis boss et manager d’une petite agence de voyage de 3 à 7 personnes.

J’ai l impression d être « trop sympa » et de ne pas me faire respecter. Mes vendeuses sont jeunes, j essaie toujours d être concilient, de payer le mieux possible et d être le + bienveillant. Puis je me prends des réflexions (nous travaillons à distance) sur notre slack en message direct. Alors que je posais une question sur le profil LinkedIn d une de mes vendeuse qui ne citait pas l’agence en lui disant bien, qu il n y a aucun soucis c est juste une question et qu elle est libre, elle me répond, aucun soucis oui je viens de l
Ajouter, puis la fin de la conversation très sympa je m aperçois qu elle supprime son profile LinkedIn …

En lui posant la question, j espère que cela ne vient pas de notre discussion. Elle me répond « si, je trouve ça osé et déplace que tu me fasse cette remarque et que tu fouille mes i dis sur le net »…(je déteste ce genre de remarque…surtout à l écris et à posteriori.

Je l appelle et le ton mielleux elle me répond , « non mais aucun soucis de toute façon je devais supprimer mon compte…

Bref je trouve ça tordu…

Ma question : dois je prendre en compte ce genre de remarque qu elle me fait (en sachant que je dis toujours à mon Équipe de ne pas traîner à me dire s il y a un pb que nous pouvons en discuter) ou je laisse courir en me disant qu elle est mal luné parfois et je base le côté émotionnel ? Ou je lui dis bye bye car ce genre de tempérament va pourrir notre relation ?

En gros je discute que boulot et résultat et je ne fait jamais de discussion plus « perso » ? (Comme sur son profil linked in ou comment ça va toi ect ?

Un peu perdu et un peu marre des réflexions et attitude de mégère
:slight_smile:

Bonjour Krabiman,

Cette collaboratrice a t-elle un problème en matière de performance?
Si tel n’est pas le cas, ce n’est pas dramatique qu’elle ne cite pas l’agence à mon sens…
En revanche, si c’est le cas, c’est peut être un symptôme. Le 1à1 pourrait permettre de trouver la racine de sa démotivation. Et plutôt que de chercher à lui faire afficher l’agence sur les réseaux, c’est en aidant ta collaboratrice que tu génèreras chez elle l’envie de plébisciter SON agence.

Juste un avis, une piste…
Bon courage de la part d’un bienveillant dans l’âme et manager « improvisé »

Bonjour @Krabiman, à mon sens être bienveillant n’est pas le problème.
Le problème est plutôt lié au fait que tu sois bienveillant avec les autres au détriment de l’être avec toi-même.
Est-ce que les 1 à 1 sont en place dans ton agence? ça cadre bien les choses lorsque c’est en place; ça donne un lieu et un moment pour dire les choses.
Tu dis « j’essaie toujours d être concilient, de payer le mieux possible et d être le + bienveillant », est-ce que tu as peur de quelque chose si tu ne le fait pas ?
Et qu’attends-tu professionnellement de tes vendeuses ?
Dans un premier temps je t’engage à rester sur des conversations très factuelles, centrées sur leurs missions, ça évite les incompréhensions et te permettra d’établir la confiance nécessaire à d’autres conversations.

Bonjour Adelie,
Merci d avoir pris le temps de me répondre et de me donner des pistes.
Pour commencer je vais répondre a tes questions :

Le problème est plutôt lié au fait que tu sois bienveillant avec les autres au détriment de l’être avec toi-même.
Je ne comprends pas ce qui te faire dire cela, ni sur quoi tu te base ( mais je le respecte) alors je te reponds : Absolument pas. Je suis bienveillant avec moi meme.

Est-ce que les 1 à 1 sont en place dans ton agence? ça cadre bien les choses lorsque c’est en place; ça donne un lieu et un moment pour dire les choses.

Oui ils sont en place, peut etre pas de facon parfaite ( mais j y travaille) facon ODM.

Tu dis « j’essaie toujours d être concilient, de payer le mieux possible et d être le + bienveillant », est-ce que tu as peur de quelque chose si tu ne le fait pas ?

R : Je n’ai aucune peur ( ca parait fou hein), je paye bien parce que je pense que c est normal que des gens qui travaillent bien aient un bon salaire et je suis bienveillant car c est comme ca que je manage et que je suis dans la vie. La peur ne fais pas partie de mes ‹ problemes ›…

Et qu’attends-tu professionnellement de tes vendeuses ? En numero un, l humain, la relation cordiale et en deux les resultats de vente. ( le B.A. BA).

Dans un premier temps je t’engage à rester sur des conversations très factuelles, centrées sur leurs missions, ça évite les incompréhensions et te permettra d’établir la confiance nécessaire à d’autres conversations.
R : C est peut etre ce que je devrait faire mais j ai peur de perdre en ‹ lien › avec mes salaries et de faire trop « robot, résultat » mais je vais réfléchir a cette piste qui m etait deja passe par la tete.

Je te remercie encore.

1 J'aime

Hello Mougwai,

Merci de ta réponse. Non pas de problème, elle travaille très bien et est en général très sympa.
Sauf des sautes d’humeur un peu "rude’ toujours uniquement par message, me balançant des " t es pas gonflé d’aller voir mon linkedin (public par ailleurs). Ou de me faire la remarque qu’elle ne cite pas l agence… alors que je m en fou c était une question, je lui ai meme précisé qu’un collaborateur m’avait fait la remarque et qu’elle était libre de faire comme elle voulait, moi je m en fou pas mal qu elle cite l agence c etait une simple question et la conversation termine ce sont des « piques » et reproches par message sur notre messagerie pro … lorsque je l’appelle au téléphone le ton n est plus du tout le mème, tout gentil, mais aucun problème ect ect … Bref pas franc et j aime pas.

Du coup j en perds ma confiance envers ses gens qui sont sympa et bienveillant devant et par derrière vous balances des trucs ou cache en messages. Des le début j explique que j aime QUE la franchise, qu’il fallait dire les choses … du coup voila … J ai l’impression d attirer ce genre de personne une peu " patron salaud, riche ect >>>)

Je comprends mieux… Peut être prendre un peu de distance vis à vis de cette collaboratrice, sans pour autant annuler la bienveillance… L’équilibre est délicat à trouver ! Bon courage

Bonjour Krabiman,

Mon avis qui j’espere pourra aider:
« Ou de me faire la remarque qu’elle ne cite pas l agence… alors que je m en fou c était une question »
=> Je pense que le fait d’être hiérarchique chance les choses, ce qui n’est qu’une question pour toi ne l’est pas forcément pour tes collaborateurs car elle vient du « chef ». Ils auront tendance à interpréter et c’est peut être là que tu peux agir.
Par exemple rediscuter en face à face et repartir de ce fait (ta demande d’indiquer le nom de l’agence" et d’expliquer ce que tu souhaitais (augmenter la visibilité, l’autoriser à se valoriser vie l’image de l’agence, autres,…). Surtout ne pas laisser de flou, car on peut penser que « S’il y a un flou c’est qu’il y a un loup ».

« je lui ai meme précisé qu’un collaborateur m’avait fait la remarque et qu’elle était libre de faire comme elle voulait » => Attention tu lui passe le message que tu fais les choses en fonction des autres collaborateurs, ça te décrédibilise, tu peux dires « c’est quelque chose que j’ai observé chez d’autres collaborateurs, et que je pense que c’est intéressant de l’appliquer, qu’en penses-tu ? »

Continue les 1à1 avec ton ouverture d’esprit, tu maitrisera ainsi les relations et éviteras les bruit de couloir, ainsi si la personne est réellement médisante elle n’aura pas de pouvoir de nuisance.

Cordialement
Colibri

1 J'aime

Bonjour,
Je pense que le problème ne se situe pas là. Cette personne a été froissée pas ta demande écrite via LinkedIn, elle te le dit mais tu ne l’entends pas et préfère lui demander à l’oral une nouvelle explication qui te conviens car elle ne te met pas en cause. Cette personne a certainement un profil très différent du tien. As tu comme le dit Colibri, préparé le terrain en amont et posé clairement le cadre des publications Linkedin ? Et d’ailleurs ses communications sont-elles en rapport avec votre activité ? et le fait de préciser le nom de ton entreprise aurait-il permis une meilleure visibilité ?
Le plus dur dans le métier de manager c’est la compréhension de nos collaborateurs et sans se référer à nos propres comportements. La preuve tu as envie de faire au mieux pour tes salariés et pourtant tu n’es pas toujours compris.
À bientôt

Merci de ta réponse Fran9, tu peux relire ma question, à aucun moment il n y a eu de
Ma part de message écris, encore moins de message écris en rapport avec LinkedIn. Je n ai jamais non plus parlé de publication linked in donc je ne sais pas d’où ça sort.:slight_smile:

Je résume : ma vendeuse à un profil LinkedIn perso et elle m a en « ami ». Son profil est visible par tout le monde. Une personne d une autre agence que la mienne me fait la remarque que cette vendeuse n indiqué pas travailler dans mon agence sur son profil LinkedIn ce qui m soir ne me pose pas de problème.

Étant curieux je vais regarder et effectivement elle ne site pas mon agence. En lui parlant au téléphone je lui dis gentiment : untel m a fait remarqué que tu n indiquait pas travailler pour notre agence, moi je m en fou mais une personne m en a fait la remarque et je n ai pas su quoi lui répondre … sache que tu es libre de faire comme tu le souhaite … ect donc elle me dis gentiment … ah oui… aucun soucis tiens je viens de l ajouter sur mon profil… donc pour moi tout est clair et sympathique…

Puis le lendemain je vois qu elle a supprimé son profil LinkedIn… étonné je lui demande pourquoi elle me répond « parce que j ai trouvé ça déplacé de me faire la remarque que je ne cite pas l agence ect…

Bref je trouve ce genre d attitude pas très claire car je répète bien que c est une question pas une obligation de quoi que ce soit… le tout sur un échange très sympa…

Est ce que nos collaborateurs nous voient toujours comme des enemies ? Des « patrons méchant » ? J ai l impression. Qu’ils adoptent une attitude de facade…dois je avancer avec cela. Comment obtenir de la clarté dans les rapports ? Est ce le genre humain ? Ma façon de faire ?

J espère m être exprimé clairement :slight_smile::partying_face:

Bonjour,
Effectivement, je n’avais pas tous les paramètres :relieved:

Envoyé de mon iPad

Je n’avais pas vu ta réponse, désolée !
Je peux tout à fait me tromper et mal m’exprimer :wink: mais du coup je t’expliques mon sentiment.
La bienveillance envers les autres semble (dans les éléments que j’ai avec ton message) être une seconde nature chez toi et une priorité qui pourrait (parfois) être contraire au respect de certains besoins personnels. (ce qui ne veut pas dire que tu n’es pas du tout bienveillant avec toi en général effectivement je suis d’accord avec toi)
Tu mets d’ailleurs la relation humaine au premier plan avant le résultat de vente dans les objectifs des vendeuses.
Je lis aussi dans ton message un besoin de respect qui n’est pas satisfait (ou totalement satisfait.)

Enfin de ton message tu évoque une peur de perdre le lien avec tes salariés ce qui me semble très cohérent avec ce que tu décris avant (c’était d’ailleurs mon intention derrière la question sur la peur).
Tu as ta propre définition de ce qu’est (ou doit être) le lien avec les salariés. Ils n’ont pas nécessairement la même tout en pouvant être eux aussi bienveillant.

Etre plus factuel permet justement de parler de la même chose, de se faire une représentation commune des choses pour se comprendre. C’est juste un moyen facile pour créer de la clarté. Et finalement la base de la relation de confiance c’est déjà se comprendre.

J’espère être plus juste dans mon message.

1 J'aime