Crise chez les coiffeurs / refus de congé

Bonjour à tous,

Fidèle auditrice des Podcats de Cedric et élève des formactions!
Je suis dirigeante d’une entreprise de 4 salons de coiffures, dans une région touristique balnéaire.

Et en ce moment le milieu de la coiffure est frappé de plein fouet par la pénurie de coiffeur et les divers revendications des salariés.
Il est vrai que c’est un métier avec quelques contraintes (travail le samedi, pas de vacances sur les périodes d’affluence et en été )

Je rencontre une difficulté avec une salarié précisément à qui nous refusons une semaine de congés pour plusieurs raisons:

Sa semaine ne respecte pas l’agenda des vacances autorisées.
Lui dire Oui ne serait pas équitable en vers le reste de l’équipe.
Nous lui avons déjà accordé à plusieurs reprises des vacances qui sortait de l’agenda autorisé. (Nous n’avions pas vraiment eu le choix à l’époque)
L’entreprise est en sous effectif.
Elle n’a que 3,5 jours à son compteur.

Il s’agit d’un profil atypique car c’est une personne en reconversion pro, nous l’avons pour une durée de 2ans.( il reste plus que 6 mois )
Et l’objectif principal c’est qu’elle quitte notre entreprise avec son diplôme en poche!
Avec du recul, je pense que si je devais la ré embaucher je ne l’aurait pas prise car depuis le début elle veut s’installer à son compte par la suite et je cherche des personnes sur le long terme.
Mais j’ai eu l’info trop tard :slightly_smiling_face:

Cerise sur le gâteau une partie de l’équipe prend sa défense!

Á ce jour la salariée en question nous fait du chantage (prête à tout pour qu’on lui accorde sa semaine) elle nous menace dans tous les cas qu’elle ne sera pas là.

Pour couronner le tout, une collègue de l’équipe s’est permise de la bloquer sur les plannings en anticipant qu’elle ne serait dans tous les cas pas là.(Comme ci c’était un OUI déguisé)

J’avoue être en colère de cette situation et je suis perdu où est la limite de la bienveillance?
Faut il dire oui à tout???

Ma question

Dois-je aller au carton et licencier cette personne dans la situation où elle ne vient pas travailler lors de cette fameuse semaine?

Cela me semble extrême comme situation pour une semaine de vacance, mais je ressens un manque de respect total!

Merci pour vos retours
G.

Bonjour Garance,

Vous avez un système de management en place ? vous faites des 1 à 1 ? Du Feedback ? Que penses les autres personnes de l’équipe ?

Ce que je comprends en tout cas :

  • Il reste 6 mois et elle est plutôt sur le départ…j’aurais tendance à vouloir passer à autre chose et ne pas trop me prendre la tête (Par ailleurs vous devez la noter sur sa formation) ?
  • A force d’accepter l’exception, cela peut devenir la règle, en général c’est bien de communiquer lorsque cela se présente.
  • Si le problème d’attractivité est lié comme tu le soulignes avec les contraintes d’agenda, n’y a t-il pas quelque chose à creuser sur le sujet (ex : semaine 4 jours avec équipe tournante) ?

A la description du problème, je sens quand même l’arrêt maladie arriver si tu refuses… et peut-être que ta salarié fait bien de bloquer son agenda pour le coup.

Plus que 6 mois !

PiuPiu

Bonjour
Voilà un cas bien réel… Je rebondis sur le fait qu’une autre personne a bloqué l’agenda. Est ce que ça fait partie de ses missions/attributions ? Sinon, il faut évidemment en parler, sans témoin et sans méchanceté, pour clarifier ce qui s’est passé. J’aurais envie de voir la personne et de lui poser la question : « dis moi Mathilde, j’ai vu que tu as bloqué l’agenda pour Hassna alors que je n’ai pas validé son absence ; on en parle ? »
Sa réponse sera probablement intéressante à écouter.