Débordement verbal en chat

Bonjour,

Avez-vous déjà du faire une reprise de cadre sur la façon dont les équipes échangent sur les outils de chat (comme slack).

J’ai eu un incident aujourd’hui, une personne s’est sentie humiliée par une discussion en chat dans laquelle elle n’était pas intégrée mais dont elle était le sujet principal.

Elle a eu connaissance de cette discussion car une des personnes fautives partageait son écran en zoom, et elle a donc vu les notifications tomber les unes derrière les autres (jugement, violence, dévalorisation).

J’ai demandé à ce que des excuses soient faites, et il me semble important de faire un rappel plus général sur notre usage des outils de communication remote.

Avez-vous des conseils, ce genre de situation vous est-il arrivé ?

Bonjour,

Moi personnellement je réagirai par:
1 - recevoir la personne qui s’est sentie/vue humiliée afin de l’aider à sortir tout ce qu’elle a pu ressentir
2 - recevoir les personnes qui ont été/lancé cette discussion
3 - profiter d’un point d’équipe hebdo ou d’une réunion mensuelle pour rappeler les bonnes règles d’usages des messageries instantannées et emails ainsi que sur ce genre d’agissement.

Bien à toi

Fabien

1 J'aime

Bonjour @Loon,

Le problème va bien au-delà de l’utilisation de la messagerie instantanée et effectivement il ne faut surtout pas laisser passer.
C’est un problème qui peut dégénérer et la personne concernée peut réellement se sentir harcelée.

  • Tu peux recadrer en 1 à 1 avec les personnes concernées. Les feed-backs sont indispensables.
  • Tu peux aussi le faire de façon plus générale pour que tout le monde sache que ça ne doit pas se produire et que tu y fais attention.
    Il va falloir que tu leur expliques que ces comportements (plus largement que la communication instantanée) de jugement, de violence et de dévalorisation ne font pas partie des valeurs de l’entreprise. Ces comportements sont délétères et n’ont pas leur place dans l’entreprise.
    Du moment où ils travaillent dans l’entreprise, ils doivent accepter les valeurs de l’entreprise et les règles qui en découlent.
    Demande leur à chacun d’être le garant de cette charte pour le bien de tous et de l’entreprise.

Adélie

3 J'aime

Je t’encourage vivement à laisser de côté le média (le chat) qui est tout-à-fait secondaire.
De manière générale, la façon dont les gens s’expriment est plus une question de culture que de technologie.
Le fond du sujet, c’est la culture de ton entreprise.

3 J'aime

Merci beaucoup de vos retours.

Cela m’a aidé et inspiré le plan d’actions suivant :

Appelons la personne concernée X, il appartient à une autre direction

  • J’ai communiqué très vite sur le plan d’actions vers le directeur de X
  • J’ai vu une partie des personnes en 1a1 pour comprendre ce qui s’était passé et faire prendre conscience de la gravité, le manager de l’équipe a pris le relai pour les autres
  • Je leur ai demandé qu’ils fassent des excuses à X, ce qu’ils ont fait rapidement. Cela a permis de renouer le dialogue
  • Nous avons par ailleurs avec le directeurs de X traité le sujet de fond sous-jacent du dérapage par un plan d’actions spécifique et l’écoute des différentes parties prenantes en réunion
  • J’ai adapté la charte d’équipe et demandé à l’équipe de me faire leur retour
  • Je prévois dans une prochaine réunion de service de faire un point spécifique sur la bienveillance, l’entraide et la mesure. Également un point spécifique sur les outils numériques Chat, vidéo qui sont des outils sur lesquels il y a souvent plus de dureté dans les propos qu’en face à face
  • Je réfléchis également à en faire un sujet de codev managers
1 J'aime

Bonjour @Loon

Merci pour tes retours, n’hésite pas à nous tenir au courant de la suite. Il y avait un conflit sous-jacent si je comprends bien ? Si oui, tu as pu comprendre la source de ce conflit et ce qui permettrait d’éviter que ça se reproduise ?

Adélie