La personnalité est-elle permanente?

Ta personnalité n’est pas permanente

Je discutais récemment avec deux jeunes.

Ils comparaient leurs personnalités.

L’un était plutôt extraverti et l’autre introverti.

Leurs manières de se ressourcer étaient différentes.

L’un aimait se retirer au calme et l’autre rencontrer des amis et faire la fête.

Ils avaient en effet participé tous les deux à tes tests de personnalité sur internet.

Je trouvais intéressant qu’ils fassent cette auto analyse et qu’ils en discutent.

La suite m’a moins plu.

Ensuite, l’un et l’autre projetaient leur avenir.

L’un soutenait qu’il ne pourrait pas réaliser son rêve à cause de son tempérament.

L’autre était convaincu qu’il le pourrait car selon lui on peut faire évoluer son tempérament.

En effet, il y a un risque avec ces tests.

C’est de justifier nos manques de résultats par notre profil.

C’est de développer des croyances auto limitantes.

La réussite (réaliser ses rêves) ne tient pas à notre personnalité.

Elle tient à notre capacité à nous convaincre que nous pouvons réussir.

Et au delà, à la croyance que nous pouvons changer et devenir meilleurs.

Pour aider ces deux jeunes, j’ai fait des recherches et suis tombé sur le livre de Benjamin Hardy.

Il démontre dans son livre “personality isn’t permanent” l’intuition que j’ai acquise par mon expérience.

Je le cite :

“la seule chose qui soit spéciale chez ceux qui réussissent à se transformer,
c’est la vision qu’ils ont de leur propre avenir.
Ils refusent d’être définis par leur passé.
Ils voient quelque chose de différent et plus porteur de sens.
Et ils n’arrêtent jamais d’alimenter cette vision”

Notre réussite est guidée par nos croyances.

Si tu crois que tu seras limité par ta personnalité alors tu le seras.

Si tu es persuadé que tu peux changer de personnalité alors tu seras capable d’évoluer.

Je me rends compte que je ne le dis pas assez quand je parle du DISC :

ton profil DISC n’est pas définitif, il varie selon les circonstances et les moments.

Et plus encore : tu peux changer volontairement ton profil.

Je donne une technique pour le faire dans ma formaction sur le charisme.

Je parle de la méthode des points d’appui, de vigilance et des passerelles.

Tout profil a des points de vigilances qui représentent ses limites.

Il a aussi des points d’appuis qui déterminent ses points forts.

Mais surtout, il existe des passerelles vers d’autres profils.

Plus tu utiliseras ces passerelles, plus tu apprendra à faire évoluer ton profil.

Connaître son profil est il du coup inutile ?

Pas du tout, au contraire… C’est là que je diverge de l’opnion d’Hardy.

Tu dois connaître ton propre mode d’emploi :

pas pour t’y enfermer, mais pour comprendre comment tu peux l’utiliser au mieux.

Tu dois aussi connaître le mode d’emploi des autres :

pas pour les juger, pas pour les enfermer dans leur profil ou les changer,

mais pour améliorer tes interactions avec eux.

Il faut simplement de te méfier des croyances auto-limitantes que cela peut générer.

Il faut simplement te persuader que ta personnalité est ton alliée mais que tu peux aussi en changer !

Signé : Laurel (hum, oui, je sais … mais ça m’a fait sourire quand même)

Bonjour Cédric,

Je pense qu’on ne change pas facilement qui on est à l’intérieur, ses sensibilités et ses émotions.
Pas contre on peut changer son comportement.

Pour cela c’est important de définir son profil. Il est important de savoir qui on est, de se comprendre : connaître ce que l’on ressent, pourquoi, les conséquences et si c’est normal ou pas normal.
Comme ça, on peut modifier ses actions et ses réactions qui seront guidées par ce que l’on sait et non pas par ce que l’on ressent.

Par exemple :
Mon enfance a fait de moi quelqu’un avec un grand manque de confiance.
Lorsque je devais faire quelque chose, j’avais peur de me tromper, d’avoir l’air bête, … ça fabrique des gens qui ne font rien, et reste dans leur coin.
J’ai eu des mentors qui le savaient. Ils m’ont encouragé et félicité mes réussites (« Tu as vu que tu es un bon ! »)
Depuis, lorsque ce sentiment de manque de confiance se manifeste, je sais par mes expériences réussites que ce sentiment n’était pas juste, que je savais bien faire et que je devais avancer.
J’ai appris à m’imposer et aujourd’hui les gens me voient comme quelqu’un de sûr de lui. (peut être trop parfois)

Mon comportement a donc changé. C’est devenu naturel. Mais moi, je n’ai pas beaucoup changé.
Je pense pourtant qu’avec le temps les sentiments qui ne sont pas écoutés s’atténuent, et vont peut être disparaître.

J’applique cette même méthode pour tous mes défauts. Et j’en ai beaucoup.
Mais mon envi d’avancer, me force à avancer. La peur ne m’arrête pas.
Il faut éviter aussi qu’elle devienne un frein (perte de temps), mais elle permet aussi de bien cadrer les risques projets.

Peux t’on dire que ce que l’on pense de soi peut être différent de ce que l’on sait de soi ?

Merci pour ce très beau témoignage et bravo pour ton évolution.

Notre profil DISC (en tout cas chez ODM) ne prétend pas révéler qui nous sommes au fond . Il révèle simplement nos comportements.

C’est je pense le plus important.

En prenant conscience de nos comportements, nous sommes capables (et tu le prouves encore) de les faire volontairement évoluer.

Est-ce que faire évoluer nos comportements fait évoluer qui qui nous sommes vraiment à l’intérieur ? J’en suis persuadé.

Bonjour

Le changement de personnalité n’est pas quelque chose de « brusque » mais le temps fait son effet.
Notamment dû à nos expériences de vie qui contribue à modéliser notre façon de penser et de s’exprimer.
Je n’ai pas le sentiment d’être la même personne qu’il y’a 10 ans. A la fois sur ma manière de voir les choses mais ma manière d’être avec les autres.
J’ai donc le sentiment que notre personnalité évolue, à la fois de manière consciente mais aussi de manière inconsciente.