Les "petits" chefs de projets autoritaires seront mis au placard!

Bonjour à tous, Bonjour Cédric,
Je réagis au mail privé du jour pour vous partager ma récente expérience.
Il y a un an j’ai changé de direction, mon nouveau responsable est beaucoup plus en phase avec mes valeurs de management participatif alors que par le passé j’étais beaucoup plus sous pression ce qui, malgré mes efforts, pouvait se répercuter sur mon équipe.
Depuis 10 mois environ, j’ai mis en place les 1 à 1, fait des Feedback et même réussi à faire monter en compétence plusieurs membre de l’équipe.
De quoi a priori se réjouir mais une ombre vient tacher le tableau: 2 techniciens nous ont quitté cette année.
Mon responsable a alors souhaité prendre la température en directe auprès du « reste » de l’équipe qui a belle et bien constaté le changement d’attitude, en mieux, mais s’est lâché sur les années précédentes qui pouvaient effectivement être plus autoritaire.
La décision est donc prise: après 20 ans de bons et loyaux services, je suis débarqué ! (pas assez de rétention sans doute)
Donc je suis désolé mais le petit chef autoritaire avait 0 turnover en 19 ans et un job.
Alors que le nouveau chef plus humain et plus à l’écoute (ce qui je le répète correspond à mes valeurs) à 2 techniciens en moins et donc plus de boulot.
Donc vous m’excuserez si j’ai un peu plus de mal en ce moment avec les conseils un peu trop bisounours.
Ceci dit continuez à faire ce que vous faite Cédric, peut être un jour les dirigeants entendront aussi parler de ces outils du manager mais d’ici là bon courage à tous.

1 J'aime

Bonjour @Watxm

Je comprends ton amertume.
Ce que je comprends moins c’est le lien que tu fais entre un management plus humain, le départ de tes deux collaborateurs et le fait que tu aies été débarqué ?
En tous cas, j’espère que cela n’entamera pas ta volonté de manager de manière plus humaine et j’espère sincèrement que tu retrouveras du boulot.

Tu étais dans quel domaine et à quel poste ?

Cédric.