Licenciement pour vol!

Je tombe des nues en découvrant qu’une salariée de très grande confiance nous a volé. Nous nous en sommes rendus compte quand elle est partie en vacances. Nous avons encaissé le chèque d’un client, nous informant qu’il était déjà venu payer en espèce. Il nous a envoyé le reçu. Reçu qui n’était noté nul part, aucun logiciel, ni carnet à souches. Nous appelons la salariée concernée (en vacances) pour savoir ou sont ces espèces, après plusieurs relances, elle nous mène en bateau « je l’ai mis dans le tiroir, dans la boite… » Elles ne sont nul part.

C’est un client avec pas mal d’impayés, cela aurait pu passer presque inaperçu. Surtout que c’est elle qui s’occupait du paiement et des relances. Du coup le chèque de ce client n’est pas passé, n’ayant pas le solde sur son compte, je vous laisse imaginer les tracas pour l’interdit bancaire…

Cela fait la 2e fois la 1re fois, il manquait des espèces, mais nous pensions qu’il pouvait y avoir eu une erreur quelque part. La ça ne fait plus de doutes.

Je me sens trahi, je me dis autant d’investissement sur une personne, de temps à former, c’est une personne très très compétente, prête à aider tout le monde. Extrêmement aimée de l’équipe, qui a la confiance de tout le monde. Bref quel gâchis, tout foutre en l’air pour 800 euros. Je ne me vois plus travailler avec quelqu’un avec qui la confiance est rompue.

Je me pose tout un tas de questions, y compris de comment je vais annoncer cela aux profs à la rentrée (j’ai une boite de formation) avec une vingtaine de salariés. À la réunion de pré rentrée beaucoup vont tomber de haut. J’ai un peu peur des réactions, de la méfiance que cela peut engendrer. Je suis du genre transparent, mais la je me vois mal dire « bienvenue aux nouveaux, bonne rentrée blabla nous avons un changement dans l’équipe suite au licenciement pour vol de X ».

Je me demande aussi comment gérer l’entretien préalable quand il y autant d’émotions (je sais ce n’est pas bien, mais c’est encore compliqué pour moi d’appuyer sur off)

De plus nous venons de licencier une autre collaboratrice pour insuffisance. Avec l’autre collaboratrice, cela est plus simple son incompétence était visible, et nous lui avons laissé un an pour faire ses preuves. Nous nous sommes séparés en bon terme. Mais bon cela fait tout de même deux remplacement en un mois, sur une PME qui a peu de turn over et ou tout le monde se connait bien.

@Jonathann

Voilà un sujet bien désagréable.
En 23 ans de management j’ai plusieurs fois été confronté au problème.
Et pour moi, il n’y a pas d’autre solution de d’exclure cette personne.

Peut-être que cela va émouvoir ton équipe et vous mettre dans la difficulté.
Mais cela envoie aussi un message clair sur les règles de l’entreprise.
Tu seras aussi probablement surpris positivement par la capacité de ton équipe à compenser l’absence de cette personne.

Tu sais que mon choix a toujours été celui de la confiance.
Mon système de management est basé sur cette confiance.
Parce que la confiance coûte toujours moins cher que le contrôle.

Mais cela implique aussi d’être inflexible sur les règles.
Évidemment, tu dois avant tout confronter ton employée aux preuves que tu auras réunies.

Faut-il pour autant changer le fonctionnement de l’entreprise suite à cet incident pour éviter qu’il ne se reproduise ?
Pas forcément : tu ne dois pas « sanctionner » les personnes honnêtes en alourdissant les procédures pour coincer les malhonnêtes.
A moins bien sûr, qu’il y ait de grosses failles dans ton système …

1 J'aime

J’attends l’issue de l’entretien, mais cela ne fait aucun doute sur le vol. Effectivement je vois que l’équipe présente compense bien, même si j’ai des inquiétudes pour la rentrée, surtout que nous sommes en plein déménagement, ce qui m’oblige à recruter une personne rapidement en plus du chantier à suivre.

Oui il y a pas mal de failles dans mon système, tous les paiements et relances d’impayés passaient par une seule et même personne.

Maintenant ma question est surtout au niveau de l’équipe, pendant les vacances nous fonctionnons en comité restreint, une personne s’en doute et m’envoie des messages, du type X sera bien là lundi? pour l’instant je ne dis rien avant l’entretien, il n’y a que mon associé et notre adjointe qui est au courant.

Je ne sais pas comment l’annoncer, notre problème c’est qu’une grande partie de l’équipe revient en même temps à la réunion de la rentrée. Dois je parler du vrai motif? en parler avant par téléphone à quelques uns? dire en réunion "nous avons du nous séparer de X suite à un grave problème survenu pendant les vacances? ou carrément parler du vol?

L’autre souci c’est que c’est le 2e licenciement, alors pour une réunion de rentrée ça risque de pas être top top.

Après le départ du collaborateur, je serais le plus transparent possible avec l’équipe dans la limite de ce que le droit permet.
Ce qui compte, ce sont ceux qui restent dans l’entreprise.

Bonjour,
Nous avons eu un salarié dans mon entreprise qui a commis une faute lourde il y a quelques années et il a été sanctionné par un licenciement. La direction a préféré l’omerta et cela l’a desservie. Je te suggère donc d’en parler à tes collaborateurs une fois que la sanction sera exécutée. A toi de voir si tu dois rentrer dans les détails ou non, selon la relation que tu as vis-à-vis d’eux.