Mes collaborateurs ne voient pas l'intérêt du 1à1

Bonjour à tous,

je suis les podcasts de Cédric depuis quelques mois et ai rapidement mis en place les 1à1.
Je gère une entreprise de BTP et pilote directement l’équipe des fonctions support.
Si certains se sont montrés réticents dès le départ, d’autres commencent à vouloir squizzer régulièrement leurs 1à1 car ils n’en voient pas l’intérêt…
Est-ce que certains parmi vous rencontrent les mêmes problématiques ?

Je serais ravie d’écah,nger sur vos mises en place de 1à1 dans des entreprises où ça n’existait pas avant.
A bientôt !

Bonjour @Anne-Frederique,

Comment se déroule tes 1 à 1 aujourd’hui ? Il est peut-être temps de les faire évoluer.
Et comment est-ce que ça se passe en dehors des 1 à 1 ? Est-ce que tu as beaucoup d’intéraction avec eux en dehors des 1 à 1 ?

Adélie

Bonjour @Adelie, merci de m’avoir lue !
Je pense effectivement que je dois les structurer mieux et moins laisser place à la simple conversation.
Ils sont différents d’une eprsonne à l’autre, je m’adapte au stade de leur évolution professionnelle et à leurs aspirations (la plus jeune a 25 ans, la plus âgée bientôt à la retraite !)
En dehors, nous échangeons déjà beaucoup et travaillons au même endroit (c’est d’ailleurs quelque chose que je veux changer ! je me rends trop souvent disponible et suis coupée en permanence…)
je viens de commancer le module « manager par objectifs » qui me permettra, j’espère, de donner de l’attrait et de l’efficacité à mes 1à1.

1 J'aime

Si tu es très disponible la plupart du temps et coupée en permanence tu as une explication assez claire de pourquoi tes collaborateurs ne voient pas d’intérêt aux 1 à 1.

Si tu commences à essayer de concentrer la communication avec eux sur les 1 à 1, en ne répondant pas systématiquement aux sollicitations et en renvoyant tout ce qui est possible vers le 1 à 1, ceux-ci vont se transformer. Tu seras également moins interrompue et des collaborateurs gagneront en autonomie.

Pour rappel, le 1 à 1 est en 3 parties:

  • la partie de ton collaborateur où tu le laisse partager ce qu’il souhaite
  • ta partie où tu donnes les infos et les feed-back
  • la dernière partie dédiée au coaching, à la délégation…

tu as tellement raison !
en t’écrivant que ma porte était ouverte en permanence, j’ai moi-même pris conscience de la source du problème :upside_down_face:

1 J'aime

Parfait, se sont les meilleures prises de conscience !

Bonjour,
J’ai travailler dans une entreprise de TP. Je suis à mon troisième agence que je mets en place le 1to1. Quand j’ai commencé le premier essai dans mon premier agence, je l’ai fait timidement, cela a donné des résultat et quelques changement, changer les anciennes habitudes n’était pas facile.
Dans la deuxième agence, de mon arrivée j’ai imposé le 1to1 à mon équipe. J’expliqué ce que je voulais faire, j’ai organisé les rdv hebdomadaires. Rapidement, mon équipe s’adaptée et demandeurs du RDV. Pour certains, j’ai expliqué que c’était partie de nos règles de management et l’importance du rituel. L’équipe a gagné de l’autonomie et a progressée fortement. Je me suis éclaté pendant deux ans. Nous avons gagné en résultat, production et évolution personnelle. Les entretiens de fin d’année se déroulent sans problème, nous avions discuté pendant toute l’année. Ensuite, promotion et changement d’agence.
Dans mon troisième agence, j’ai commencé tout de suite avec les 1to1. J’ai confirmé la puissance de l’outils. Les personnes ont besoin de communication, d’un point hebdomadaire pour discuter. L’équipe est demandeur des feedbacks positifs et négatifs. J’ai demandé de faire 1to1 faire à son équipe. Il commence aussi avoir de résultat rapidement.
Il est important et essentiel d’adapter le 1to1 en fonction du caractère de la personne (Disc). Pendant l’organisation de ma semaine, j’ai envoyé une invitation pour le rdv (rappel). Pour respecter un rdv de 30 à 60 minutes, tous les sujets spécifiques et plus long sont traités avec un rdv spécifique pour se donner le temps nécessaire.
Bon courage.

Bien joué, c’est exactement celà!

Moi je bloque des créneaux de 45 minutes qu’on écourte si nécessaire mais qu’on ne rallonge jamais.

Comme toi, les sujets importants en taille sont traités dans d’autres instances.

@Anne-Frederique , as tu pu modifier tes pratiques de portes ouvertes pour ta part?

Bonne journée