Mise en place des 1à1 et réunion d'équipe dans un petit commerce de proximité

Bonjour Mr Watine et bonjour à tous

Je viens vers vous car j’écoute énormément de vos podcasts depuis quelques mois.

En effet je vous signalé dans mon dernier mail que je comptais devenir titulaire (patron) d’une officine pour la fin de l’année.

Et dans notre cursus d’étude nous n’avons aucune notion de management.

Je trouve votre approche concrète, intéressante et dans la lignée de ce que j’aimerais mettre en place dans ma future pharmacie.

J’ai l’impression que mon cas n’est pas forcément le cas habituel. En effet le management n’est pas mon job à temps plein et nous sommes dans un commerce de proximité donc il faut toujours quelqu’un de disponible pour servir les patients qui viennent à la pharmacie.
J’ai donc quelques questions pour mettre en place vos outils dans la structure particuliere qu’est la pharmacie.

Pour plus de simplicité nous allons prendre en exemple une petite pharmacie que je serai susceptible d’acheter (avec l’ambition de la faire progresser au mieux) qui ne compte que 2 salariés.

1- dans votre podcast sur la demande d’augmentation , j’ai bien compris le message important du podcast (la demande d’augmentation est un processus complexe et demande de monter un projet et ne pas baser la relation avec son collaborateur uniquement sur le salaire) mais dans ce podcast la première chose qui est dite c’est le réponse est NON car ce n’est pas moi qui décide… Dans les grandes sociétés je suis bien d’accord mis dans le cas de TPE comme la pharmacie avec 2 salariés c’est moi qui décide des augmentations donc se « cacher » derrière la hiérarchie n’est pas envisageable dans mon cas… J’imagine qu’il faut communiquer sur le fait quil faut monter un dossier pour prouver que les résultats du collaborateur le permettent et voir avec expert comptable si c’est possible? Avez vous peut être d’autres conseils pour les TPE?

2- la 2eme question concerne la mise en Place des 1a1 et les réunions d’équipe.
En effet je suis convaincu du bien fait et de l’importance de les mettre en place ! Mais quand ? dans le monde des TPE? En effet en pharmacie nous avons le travail en backoffice que l’on peut organiser mais le travail en front office est difficilement prévisible.
dans mon exemple avec 2 salariés , comment mettre en place un 1a1 avec un collaborateur et laisser le dernier collaborateur gérer tout le front office seul pdt 30 minutes? Il y a un gros risque de se faire déranger si bcp de patients arrive en même temps dans l’officine… Et là il va falloir choisir entre respecter le grand principe du 1a1 entretien très important où il ne faut pas être dérangé et mon grand principe de commerçant ne pas laisser attendre les patients trop longtemps…

Comment mettre en place les 1a1 dans un commerce de proximité avec 2 collaborateurs ?

De même comment mettre en place des réunions d’équipe si ce n’est en dehors des heures de travail dans les commerces de proximités?

D’avance merci pour votre réponse et vos conseils

Cordialement

Merci pour ces très intéressantes questions.

1- Demande d’augmentation

L’idée n’est pas de se cacher derrière la hiérarchie, même pour un manager (car cela le dé-crédibiliserait). C’est d’expliquer qu’il y a un processus et des principes.

  • On ne fait pas une demande d’augmentation n’importe quand dans l’année mais plutôt pendant la période des entretiens d’évaluation (cela vous évitera d’être confronté à une demande permanente par certains)
  • Une augmentation n’est pas accordée en fonction de la situation personnelle du salarié, ou de sa vie privées, etc. Elle ne peut correspondre qu’à un accroissement de sa contribution personnelle. A lui, donc de démontrer cette contribution si vous même n’y avez pas pensé.
  • Une augmentation n’est possible que si l’entreprise est dans un contexte favorable pour l’attribuer, évidemment.
  • Une gratification salariale peut aussi se faire sous d’autres formes que l’augmentation : primes, avantages divers.
1 J'aime

2- 1 à 1 avec une équipe de 3 personnes et une activité irrégulière

  • positionner le 1 à 1 pendant les périodes connues de moindre affluence
  • positionner le 1 à 1 pendant la pause du midi
  • décaler le 1 à 1 d’une heure ou d’une journée en cas de rush exceptionnel
1 J'aime

Bonjour Serge,

Je peux ici livrer un retour d’expérience. Je travaille en externe avec des TPE où il m’arrive d’accompagner le dirigeant à installer les réunions d’équipe et le 1 à 1.

Effectivement dans les TPE de commerce les contraintes d’accueil du public sont fortes.
Cependant si c’est une volonté réelle pour vous d’instaurer ces pratiques de management efficaces même pour une TPE vous arriverez à trouver les moments.
Je pense à deux commerces dans lesquels j’ai eu ce « problème ».
Le dirigeant à décidé de prévenir sa clientèle de la fermeture de son commerce 30 min plus tôt une fois par semaine. Il a instauré la réunion d’équipe à ce moment là et ça a fonctionné.
Pour les un à un, nous avons commencé par réellement observer et noter l’affluence des clients. Nous avons repéré le meilleur moment pour instaurer le 1 à 1.
Attention cela à été possible dans des cas de plus de 2 salariés. Selon le commerce et son emplacement on peut être dans l’impossibilité de laisser un salarié seul pour des raisons de sécurité.
Dans ce cas là, la seule solution à mon sens est de créer ce moment en dehors des heures d’ouverture. Il faut donc être cohérent entre la fréquence nécessaire et les moyens financiers que vous pouvez y allouer. Il s’agit d’un temps de travail supplémentaire sans rentrée d’argent.
Des retours de cette mise en place en TPE je vous dirais soyez flexibles mais pas trop! Si vous vous autoriser des reports, vous devez les cadrer. Dans quel cas on reporte et comment on reporte. Sinon on glisse doucement vers l’abandon de la pratique.

2 J'aimes

merci beaucoup je prends note et continuer à réfléchir à la mise en place des ces outils en TPE de commerce de proximité.
Cordialement

1 J'aime

Si vous souhaitez en reparler, n’hésitez pas, ça profitera surement à d’autre. Belle journée!

1 J'aime

Pour ma part il s’agit de 1-1 de gestionnaire de commerce qui sont assez distant. J’ai pris comme règle – - pas le lundi et vendredi

  • quel commerce je peux faire dans la meme journée ( proche géographiquement)
  • Choisir un horaire proche de l’ouverture du public : 11h si n ouvre a midi , ou 16h si on ouvre a 17h. cela donne une marge pour la mis en place et si on doit débordé.
  • a la fin cela rythme ma semaine et me donne des plages libre pour d’autres taches.
1 J'aime

Bonjour, oui tout à fait, depuis le confinement , il me manque 2 salariés sur 6 dont une en vente dans la boulangerie et comme j’ai repris la vente, j’ai du abandonner les 1à1 ça me frustre mais pour le moment tout le monde est débordé.

Ce sera un travail supplémentaire de les remettre en place mais je m’y tiendrai.
Je compense avec des interaction ponctuelles en attendant.

1 J'aime