Obtenir une participation massive de l’équipe sur une tâche

Bonjour à tous!

Ma question relève peut être plus du leadership et de l’influence, mais elle est appliquée à la réalisation d’une tâche collective.

Dans mon entreprise, cela fait quelques années que tous les ans, a peu près à la même période, un questionnaire (type enquête de satisfaction) est envoyé aux salariés pour sonder leur taux de satisfaction dans l’entreprise.

Cette démarche a été très bien accueillie au début mais depuis 5 ans a peu près, les salariés sont désabusés car ils considèrent que l’entreprise ne fait rien pour tenir compte des remontées de l’enquête (« a quoi bon répondre si rien ne change? »).

Évidemment, c’est plus complexe que ça, les évolutions nécessaires sont souvent longues à implémenter, et perçu par les salariés ça n’avance pas.

Pire, le syndicats ont repris le sujet en incitant les salariés à ne pas répondre, en guise de protestation.

J’ai jusqu’à présent vécu la situation en tant que collaboratrice individuelle (j’ai toujours répondu car je pense que c’est important), mais maintenant que je suis manager, ma hiérarchie m’a fixé des objectifs de taux de réponse dans mon équipe. Je comprends tout à fait cet objectif (s’il y a trop peu de répondants, le sondage est inexploitable), mais j’avoue ne pas trop savoir par quel bout le prendre pour inciter mes collaborateurs à répondre. Précision : je peux difficilement faire du cas par cas car les managers ne sont pas censés savoir nominativement qui a répondu ou non.

Idéalement, la meilleure façon de procéder serait d’utiliser le pouvoir d’influence (= mes collaborateurs répondent car ils le font pour moi) mais j’ai peur de ne pas avoir encore accumulé suffisamment « d’influence » pour que ça se passe comme ça (je suis arrivée à la tête de l’équipe il y a moins de 3 mois)! J’ai déjà fait les actions suivantes : com en réunion d’équipe et com dans mes 1 à 1. Dans les deux cas, j’ai porté le sens et présenté les arguments les plus forts (y compris en personnalisant le discours selon le profil DISC lors de la com en 1 à 1). La date de clôture de l’enquête se rapproche et ça ne décolle toujours pas, les plus sympas de mes collaborateurs me disent « c’est pas contre toi, mais le seul moyen qu’il nous reste pour faire comprendre à l’entreprise ce qui ne fonctionne pas, c’est de ne pas répondre, désolé ».

Je suis donc un peu dans une impasse, d’autant que je n’ai aucun aucun moyen d’imposer une participation à mes collaborateurs (et de toute façon, je ne suis pas convaincue de l’efficacité, j’userai mon pouvoir hiérarchique pour pas grand chose…).

Je fais donc appel à vous pour savoir si vous aviez déjà été confronté à un sujet similaire et quels ont été les leviers que vous avez activés?

Merci à vous!

1 J'aime

Bonjour,
je n’ai pas été confrontée à des problèmes similaires, nous faisons aussi ce genre d’enquête dans mon entreprise. Mes collaborateurs (et moi) sont aussi d’avis qu’il n’y a pas de réelles actions derrière. Mais pour autant, les personnes continuent de répondre, car cela leur permet justement de continuer à afficher leur mécontentement.
D’après ce que tu dis, tu leur as donné le sens. Et depuis 5 ans, le fait de ne pas répondre ne produit aucun résultat non plus, peut-être qu’il est temps de se remettre à répondre pour afficher de manière encore plus marquée que ça ne fonctionne pas, d’autant plus que ce n’est pas nominatif d’après ce que tu dis.
Si en donnant du sens, et en faisant des rappels, cela ne fonctionne pas pour les raisons que tu as citées, j’ai envie de dire « tant pis ». Sauf si je me trompe, cet objectif n’arrive qu’une fois dans l’année, est-ce important pour toi et ton équipe de l’atteindre aujourd’hui ? j’ai envie de répondre non.
Je pense que le plus important est que tu développes ta relation avec eux, que tu mettes en place ton système de management afin d’atteindre tes objectifs et faire grandir tes collaborateurs. L’année prochaine, le problème ne se posera plus :slight_smile:

1 J'aime

Merci @Liloy pour ta réponse. Dans ma problématique, il y a je pense un travail de com globale de mon entreprise pour montrer aux salariés les effets/suites de l’enquête. Sans com (ou pas assez appuyée), je comprends que ce soit compliqué pour les collaborateurs de percevoir les effets concrets… J’ai mon rôle à jouer la dessus en tant que manger, mais c’est un autres sujet!

Concernant les pistes que tu proposes, le dernière partie m’a fait réfléchir. En effet, cet objectif ponctuel une fois par an n’est sans doute pas un de mes objectifs prioritaires. L’atteindre me demanderait beaucoup de temps/énergie (j’en ai déjà passé d’ailleurs), et en termes d’efficacité ce n’est vraiment pas top. Si je ne l’atteint pas cette année, je me ferai taper sur les doigts (sûrement), mais vu les autres objectif que j’ai, je pense que j’arriverai à défendre mon arbitrage en sa défaveur. Ta remarque m’a rappelé la plus value première du manager : faire des choix de priorisation. J’ai toujours mes vieux réflexes de contributrice individuelle qui avait à cœur de tout faire (et bien), pour progresser en tant que manager, il faut que je change de logiciel! Donc merci à toi :wink:

Je ne lache pas pour autant l’objectif, et pour l’an prochain, j’espère bien l’atteindre, en utilisant les nouveaux leviers que j’aurai acquis avec l’expérience!

Chère Jessica

Une autre manière de faire peut être de demander le soutien de ta direction sur ce point car je pense que tous les managers de la boîte doivent avoir les mêmes problèmes. Par exemple, pourquoi ne pas fédérer les autres managers et suggérer à votre entreprise de mettre en place un indicateur (voire 2) qui rendent les choses transparentes sur ce sujet. On pourrait imaginer par exemple un indicateur annuel qui comparerait le nbre de sujet traités/an par rapport au nombre de remarques faites/an (pour montrer la « bonne volonté »), et un second qui serait le nombre de sujets soldés par rapport aux remarques (pour montrer l’efficacité). Evidemment, cela expose l’entreprise mais montrerait aussi son réel engagement vis à vis de ses salariés.

1 J'aime

Merci également pour ces conseils. Je vais essayer de me renseigner sur l’existence de tels indicateurs et comment améliorer la communication là dessus.

Ce ne pourra cependant être que sur du long terme car étant dans la boîte depuis quelques années déjà, j’ai pu moi même constater qu’il était difficile d’obtenir des infos sur l’avancement des suites de l’enquête…