Présentation Nath - Manager de proximité

Bonjour à tous,

J’ai aujourd’hui bientôt 54 ans, après un BTS action commerciale, j’ai d’abord travaillé dans l’industrie (métallurgie). Une 1ère entreprise où les postes étaient très « ouverts » et nous avions la possibilité d’aller vers d’autres fonctions si nous en avions envie. Ayant toujours l’envie d’en faire plus et d’apprendre, au delà de mon poste de commercial, j’ai aussi fait de l’audit qualité et piloter la satisfaction clients.

J’ai connu aussi le harcèlement de la part de ma N+1.
Cela m’a amené à quitter l’entreprise après un bilan de compétences. Sur les derniers mois dans cette entreprise j’avais de très bon rapport avec ma N+1 avec laquelle j’avais réussi à « re collaborer » de manière sereine.

Mais ma décision était prise et je suis donc devenue conseillère emploi, car pour moi, le travail est essentiel à ma vie et je voulais apporter un soutien à ceux qui en sont privé.

Dans cet organisme, j’ai occupé plusieurs fonctions et missions dont chargée de conception de l’offre de service. Puis depuis 2 ans et demi, manager de proximité. Dans notre établissement, cela s’obtient après une détection de potentiel et un processus de validation de ce potentiel.

Parallèlement, j’ai occupé la fonction de Présidente d’une association, pendant 17 ans, qui employait 15 salariés et porté pas mal de projets avec des élus, des partenaires, des utilisateurs. Et pendant 10 ans, j’ai été animatrice sportive dans plusieurs associations.

J’adore ce métier de manager. J’aime développer le potentiel de mes collaborateurs et redonner l’envie à des collaborateurs désabusés.

Aujourd’hui j’ai 13 collaborateurs sous ma responsabilité. Nous sommes 3 managers dans l’agence avec une répartition des charges déséquilibrées (25 collaborateurs au total). Ce déséquilibre des charges est souvent pointé du doigt par les collaborateurs.

Par ce que je vais de l’avant, et que je crois en notre mission, en équipe de direction nous avons pris la décision de séparer la fonction « animation équipe » de "organisation logistique de l’activité. Je porte donc aussi l’animation de certains collaborateurs qui ne sont pas mes N-1.
Je ne suis pas absolument certaine que c’est la bonne décision mais après un an de stand-by, c’est celle qui a fait progresse le collectif.

Au sein de notre équipe de direction, nous sommes 3 individus très différents. Nos modes de management sont assez différents. Notre établissement prône la performance par la confiance, le mode collaboratif et la bienveillance. Mon directeur est beaucoup dans le contrôle et le micro contrôle. Il dit de moi que je suis « le manager d’aujourd’hui et de demain ».

Nous avons mesuré très récemment l’effet de ce mode de management sur l’autonomie d’une équipe de collaborateurs : peu d’autonomie, peu de capacités à évoluer vers la nouvelle posture professionnelle attendue par l’établissement.

Nous sommes donc souvent en opposition et c’est en cherchant des solutions à cette situation d’opposition avec mon manager et à ma charge de travail que j’ai découvert récemment OUTILS DU MANAGER.

Depuis, j’écoute les podcast pendant les trajets vers le travail : j’ai plus d’une heure de route aller.

Je n’ai pas encore fait de FORMACTION. Côté pro, l’établissement nous propose une multitude d’actions de formations que j’utilise déjà largement.

Je m’interroge en permanence sur la manière de faire mieux et je cherche de solutions pour cela.

J’ai mis en place les conseils liés à la gestion de la boite mails et des tâches. Ce qui m’apporte une impression de légèreté.

Pour la rentrée, je voudrais mettre en place les 1 à 1.
Cela représentera 6H30 d’entretiens par semaines avec mes collaborateurs.
Ma difficulté est donc de les planifier. En théorie, je ne peux « imposer » un RDV à mes collaborateurs que sur les plages contraintes qui sont aussi les plages de réception du public ou de réunions internes. Je pense m’appuyer sur les habitudes de mes collaborateurs : ceux qui arrivent tôt et ceux qui partent tard. Cela impacte forcément la durée de mes journées de travail car je dois être présente pour voir les 2 types de collaborateurs. Pourtant, mon souhait est aussi de réduire mes journées de travail car je m’épuise.

Bref, j’adore vos conseils et je les recommande aussi à mon entourage.

Merci pour tous ces partages et à très bientôt.

1 J'aime

Bonjour @Nath

Merci pour ta présentation très exhaustive.
Combien de collaborateur as tu en direct du coup ? 13 ?
Dans ce groupe, ne t’est-il pas possible de nommé des relais de communication pour re-créer des cellules de 8 max ?

Cédric.

Bonjour,
Oui 13 en lien direct hiérarchique.
Difficile de mettre en place des relais de communication. En tous cas, pas possible tout de suite.
Je commence à mettre en place des minis groupes projets ou des références où je mets en position de leader 1 conseiller. S’ils sont en charge du sujet, ils animent et me rendent compte des avancées.
Néanmoins, je ne pourrais pas leur déléguer le 1 à 1.

Je pense que c’est un sujet à creuser.
Tu ne peux pas aujourd’hui.

  • Pourquoi ?
  • Quels sont les freins objectifs ?
  • Comment supprimer ces freins dans les mois à venir ?

Voilà un beau projet.