Test Antifragile n° 1 : quelle taille pour votre équipe ? (ARTICLE)

Bonjour à tous !

Nous venons de publier le deuxième article de la série #Antifragile !

Vous retrouverez l’article de blog juste ici, et la version LinkedIn est par là.

Bonne lecture, et à vos commentaires !

2 J'aimes

@ManonODM, cette série d’articles est très intéressante.

Juste une remarque sur ce « test n°1 », le risque, à pousser le bouchon un peu trop loin (Maurice ?) c’est de se retrouver dans une structure d’hyper spécialisation à la Taylor (l’autonomie en plus) mais où un collaborateur défaillant peut nuire à l’ensemble de l’activité.

Qu’en penses-tu ?

PS : Passionnant cette stratégie d’abattre les silos !

Très bonne question.

Les cellules ne sont pas hyper spécialisées à la Taylor. Elles sont composées d’individus les plus diversifiés possibles et ont une grande marge d’autonomie.

Par ailleurs, le modèle des cellules crée des redondances ce qui rend le système moins optimisé mais plus anti fragile en cas de crise.

Enfin, les cellules font plein de micro erreurs ce qui permet des développements nouveaux. Mais là j’anticipe sur l’article suivant :wink:

1 J'aime