Un parano, narcissique dans l'équipe!

Je reviens sur ce forum, partager un problème. Et oui, le bonheur n’a pas d’histoire, je parle donc de ce qui ne va pas.

Après le départ de l’ex cadre, avec qui nous n’étions pas en phase. Nous avons nommé un profil à l’extreme inverse, un jeune n-1, non expérimenté. Nous avons eu raison de faire confiance à la jeunesse. Tout le monde est très satisfait de son travail, sa communication: les autres pôles, les étudiants, son équipe et nous la direction. Il est dans notre entreprise depuis plusieurs années.

Le souci c’est que dans son équipe composée de 4 personnes à manager. Il y un profil disons plus compliqué (ehh oui ça serait trop simple). Une personne qui a démarré au même niveau que lui, l’a connu en tant que collègue et qui a 10 ans de plus que lui. Il était déjà assez jaloux de ne pas être nommé. Ça commençait mal. Nous avons fait une transition assez lente, sur quelques mois, je pilotais ce n-1 et passais le témoin au manager petit à petit. Au départ ça s’est plutôt pas mal passé.

Le problème aujourd’hui c’est qu’au fil des 1 à 1, le manager me remonte beaucoup de soucis avec ce n-1:

-des retards le matin: il va expliquer des histoires absolument farfelues, plutôt que d’assumer qu’il ne s’est pas réveillé. Va voir les uns et les autres, en disant qu’il a quelque chose de très important à dire, pour ensuite dire « ah ba tu m’as pas vu passé?? mais moi j’étais avec un tel ou un tel pour justifier son retard ». Ça créé pas mal de couacs

-ne fait pas les tâches communes comme tout le monde: remplir les infos comme les autres pour le reporting, compliqué pour Mr

-planifie des rdv extérieurs un peu à sa guise sur de très longues plages horaires en mangeant dehors entre 2 rdv. La encore ça créé évidemment des tensions. A même demandé des promos de manière assez osé, pour obtenir des choses durant ses rdv visites entreprise des alternants, qui travaillent dans des magasins.

-passe son temps à critiquer les uns et les autres, voyant des complots contre lui partout.

-Et le pompom du pompom, voyant mon manager craqué après des énièmes 1 à 1, feed-back négatif. J’ai reçu moi même le n-1 (déjà reçu pour faire stopper les choses plus graves). Durant l’entretien, Il s’est justifié sur chaque point à n’en plus finir. Écoute oui certains points, mais se sent vite attaqué, m’a même dit (on veut me faire tomber parce que mes chiffres sont bons !!) bref il se prend pour Depardieu. Heureusement que ses chiffres sont bons, c’est la seule raison pour laquelle, on ne l’a pas encore mis à la porte, vu ce qu’il fait subir aux autres. Il a quand même pleuré à un moment pour me dire, que partout ou il a été, les autres étaient un problème, qu’il a un gros QI et qu’il ressent les autres très fortement. (mwe ?)

Je suis un peu perdu, ce n’est pas quelqu’un de méchant, plutôt une personne performante. Mais avec un ego surdimensionnée, qui voit des complots partout à la moindre critique, il n’accepte pas trop les tâches comme tout le monde, arrivé à l’heure comme les autres c’est compliqué, ne pas casser du sucre tout en se valorisant au passage compliqué aussi. Bref il serait bien solitaire, mais en équipe !!!

Mon manager craque, je me retrouve entre les 2. Je ne sais pas trop quoi faire. Je sais qu’il peut écouter, mais au prix d’une patience et d’un management très zen. Du sur mesure, une énergie et un temps fou à consacrer.

bonjour @Jom

Ce n-1 est performant, soit
mais son impact sur tout le reste d l’équipe, y compris son manager semble très négatif.

J’y vois un beau profil de diva …
Face à une diva dans ton équipe, tu dois faire deux types de feed-back:

  • positif sur la partie performance (si c’est vraiment une diva )
  • négatif sur le travail d’équipe

Je te recommande le podcast de Cédric sur le sujet: 294 - Comment virer une diva de ton équipe?

Lucie

Salut @Jom,

En te lisant, une chose m’interpelle c’est ses justifications farfelues, en fait il faut couper court.

Fait → impact → est ce que je peux compter sur toi pour …

Là il y aura une justification et la réponse c’est de la couper avec deux types de réponse :

-Je suis peut être trompé mais je peux donc compter sur toi ?
Ou

  • bien mais est ce que je peux compter sur toi ?

Explications= perte de temps = moins de performance.

Il va falloir effectivement jouer sur feedback positif et d’ajustement.

Piupiu

Bonjour Jom,
Vu de l’extérieur et comme tu l’écris, cela ressemble assez fort au Syndrome de la DIVA.
Est-ce que tu as essayé l’intelligence collective, en son absence, avec les autres collaborateurs ?
Belle journée.
Benoît

Merci pour vos réponses.

Disons qu’avec moi, hormis durant cet entretien de gros recadrage, ça se passe plutôt bien, je suis le fondateur , propriétaire de l’entreprise. Mais j’ai voulu passer le relai en douceur avec le manager.

Il a la fois, le côté « je vois avec le grand chef », chose que je ne fais/veux/dois plus faire, et aussi parce que je coupe court.

Pour mon manager junior c’est forcément plus compliqué de mener de front la légitimité et manager un tel profil (il ne pouvait pas mieux tomber pour débuter !).

Je lui conseille, le feed-back négatif, couper court. Mais j’ai l’impression qu’il veut le coincer maintenant sur ses ragots, ses mensonges, ses envies de faire les choses à sa guise. Et ça devient improductif.

J’ai demandé à mon manager de marcher seulement sur du factuel, des objectifs qualitatifs, feed-back négatifs.

Mais il a l’impression que ça fait un peu école primaire de devoir rappeler des choses aussi basiques

exemple: quand tu arrives en retard…, quand tu ne remplis pas le logiciel, impact… et alors je ne parle même pas des objectifs: remplir le CRM, avoir une communication honnête (sans langue de bois, arrêter les bobards)…

Maintenant que Mr voit qu’il doit respecter des règles collectives, dit que ce n’est pas ça qu’on lui avait vendu!! remplir un CRM, il appelle ça de la paperasse inutile. On parle de mettre 2 phrases sur un prospect pour avoir l’info. Il veut faire ce qu’il veut sans aucunes contraintes.

@Lucie j’ai écouté le podcast, c’est interessant. La solution a l’air d’être le licenciement avec ce type de profil, si la performance se fait au détriment des autres. Mais j’ose espérer qu’on arrivera à le faire évoluer, ça serait vraiment du gachi.

Merci pour ces précisions @Jom

Je comprends que ça ne soit pas évident pour ton manager junior ; néanmoins tu lui as transmis une méthode efficace de feedback d’ajustement (tu peux lui présenter comme ça si « négatif » lui fait peur). S’il n’arrive pas à les faire, alors ce sera à toi de lui en faire un sur l’impact de ne pas en faire :wink:

Oui, reste bien attentif à l’effet du comportement de ta Diva sur la performance globale de l’équipe, met en place des feedbacks systématiques (d’ajustement et positifs si des progrès sont faits) et tiens nous au courant.

à bientôt,
Lucie