Combien de temps passez vous sur la route

bonjour,
J’aimerais savoir combien de temps vous passez sur la route ?
Les voitures que nous avons maintenant sont capables de nous donner l’information.

Par exemple, pour 42.000 km ma voiture indique 860 heures.
En France, le nombre d’heures travaillées annuellement est théoriquement de 1600 heures.
Bref, je fais plus d’un mi-temps dans ma voiture !!!

Un de mes collaborateurs fait 75.000 km à une vitesse moyenne de 85 km/h.
Soit 882 heures et donc à nouveau un mi-temps.

Je trouve cela démentiel et c’est un argument de plus pour développer des solutions de management et de vente à distance.

Pouvez vous me dire le temps que vous passez en voiture ?

Je ne suis pas le bon exemple ! Mon trajet dure 6 minutes… Soit 24 min par jour car je m’offre le luxe de rentrer manger à mon domicile le midi :grin: La prochaine étape est de passer encore moins de temps en voiture puisque j’irai à vélo :wink:

1 J'aime

Je passe 2h par jour. Mais j’essaye d’optimiser mon temps en écoutant les podcasts d’outils du manager :slightly_smiling_face:

2 J'aimes

Bonsoir,

En tant que commercial, je parcoure environ 35 000 km par an en voiture. Mes rendez-vous étant parfois ponctuels et mes clients très espacés ou alors pas tous disponibles, il ne m’est pas rare de faire 4 heures de voiture pour un rendez-vous d’une heure. çà me laisse le temps d’écouter des podcasts. :wink: (je couvre une région qui va de Reims à Caen et de Lille à Paris).
J’essaye autant que possible de privilegier les transports en commun, notamment le TGV, qui me permet de travailler pendant les temps de transports (en plus d’être plus reposant et ecologique). J’essaye également de réaliser le plus de suivi possible par téléphone, mais ce n’est pas toujours suffisant pour maintenir une bonne relation.

Tout dépend de la taille du secteur, du nombre de client, de la necessité de voir les clients regulierement ou non, de la manière dont le CA est réparti entre les différents clients.

bien à vous,

1 J'aime

C’est sûr l’écoute des podcasts est un bon moyen de rendre ce temps passé plus utile. Mais je trouve que calculer ce temps et le rapporter a un plein temps permet de se rendre compte de ce que cela représente tellement. Car nous avons en général une vision erronée du temps.

Une fois que l’on a cette représentation du temps passé au volant, on devient plus sélectif dans nos déplacements et on essaie d’y substituer des usages plus efficaces.

Par exemple : cet après midi je devais aller voir un consultant sur Lille pour un problème. Temps total dépensé en partant de Calais : 5 heures dont 2:30 de trajet. On fera cela en téléconférence. Temps finalement utilisé : 2:30.

Bonjour,

je travaille dans le secteur de la Construction et je fais environ 50000 km par an à une moyenne de 55km/h (peu d’autoroutes, surtout de la départementale et des secteurs montagne ce qui explique cette moyenne faible). Bref pas loin de 900 h par an en voiture. Les podcasts ou livres audio m’accompagnent lorsque je ne suis pas au téléphone.
Je réfléchis pas mal sur l’optimisation des déplacements qui est un sujet crucial pour moi du fait du temps consacré aux déplacements. J’arrive grâce à l’utilisation d’outils collaboratifs à mieux gérer la partie visite clients ou visite chantiers malheureusement le secteur de la construction est encore très attaché aux réunions hebdomadaires et à peu recours aux conférences (visio ou tél).

Bien à vous.

1 J'aime

Bonjour,
De mon côté je dirai 400 heures/an. cela pourrait être davantage mais mon entreprise favorise le télétravail. Au delà du temps (notre ressource précieuse…) et des aspects de sécurité, c’est mon bilan carbone qui me préoccupe. Nous plébiscitons en interne le covoiturage grâce à une appli et l’entreprise a mis en place une politique qui favorise l’usage des transports en commun.

1 J'aime

Belle initiative.

Il y a le temps passé (on peut le chiffrer avec le salaire de la personne, ou du manque à gagner en terme de revenu pour l’entreprise).

Mais aussi le coût (essence, péage, etc)

Mais surtout le RISQUE : statistiquement, le plus grand risque que vous pouvez prendre pour votre santé, c’est de prendre la voiture !!!

Vous pouvez vous « amuser » avec ce fichier :

Temps perdu sur la route !

Amusez vous à le partager avec vos collaborateurs, vos collègues, et calculez le temps « perdu ».
Vous allez tomber de votre chaise …

Bonjour à tous, je pense environ 2h par jour. Temps que j’utilise pour améliorer mon anglais, écouter des podcasts ou des livres audio. Mais l’attention n’est pas toujours optimale …Ce ratio serait intéressant pour mes techniciens : quel est vraiment leur temps effectif client ?

1 J'aime

Wow… Je ne pensais pas passer autant de temps dans les transports! Entre les trajets quotidien (environ 45Km par jour de travail) et les déplacements pour le travail (très variables en quantité mais souvent à coup de 1000Km aller-retour par déplacement), je me retrouve avec un équivalent (minimum) de 16% de temps de travail! Je serais bien heureuse de les consacrer à autre chose qu’à conduire!

1 J'aime

Bonjour,

je passe également énormément de temps en voiture et c’est un problème.
Je dois faire environ 60 000 km par ans.
Etant sur Toulouse, J’ai récemment embauché une personne sur Paris pour faire moins de km. cela ne marche que partiellement. le management à distance est également une nouvelle difficulté.

L’avantage d’être son propre patron est d’optimiser trop souvent ces temps sur notre temps de sommeil ou notre temps libre. je fais régulièrement les trajets de nuit ou je m’arrange pour que le début ou la fin du trajet se fasse le week end.

La culture française est un gros frein car pour vendre se rencontrer est très efficace.

Bien entendu j’écoute régulièrement les podcasts en voiture.

1 J'aime

Je ne sais pas si prendre sur son temps de sommeil est un avantage. Mais je connais ce sujet. Dans le passé, je faisais tous mes longs trajets la nuit et a des vitesses inavouables. Impossible aujourd’hui et c’est une bonne chose.

Il est vrai que notre culture privilégie la rencontre et c’est plutôt une bonne chose. Mais les nouvelles techno’s nous permettent des mises en situations très proches de la rencontre physique. Par ailleurs, le fait de ne pas se déplacer permet d’augmenter la fréquence de communication ce qui est très efficace aussi pour renforcer la relation.

Convertissez une partie de vos temps de déplacement en temps de relation, même à distance et je pense que vous allez augmenter votre efficacité relationnelle globale.

Le mer. 11 mars 2020 à 19:37, Patrice via Outils du Manager cedric@outilsdumanager.com a écrit :

Je n’ai pas parlé de la vitesse mais avec les nouvelles technologies c’est aussi encore possible hélas et je n’en suis pas fier.

La culture française est bien ancré, j’ai également oublié de parler des clients qui ne veulent parler qu’au responsable car c’est sur que les autres ont été embauché et sont bien moins compétents…

Nous sommes une petite structure. Il m’arrive régulièrement de ne boucler le mois et ce qu’il faut pour les salaires le 25 avec le stress qui va avec. c’est à ce moment que l’on s’accroche à toute affaire qui semble en valoir le coup et on fait 2000 km en 2 jours.

Quoi qu’il en soit et même si je pense que ce conseil est assez loin de mes réalités, je vais y réfléchir et essayer d’en tirer le meilleurs parti.

merci

En fait, je pense que la crise du COVI-19 est justement une opportunité pour changer les choses avec les clients. « Changeons puisque nous sommes obligés de le faire ! », voilà quel pourrait être le discours avec les plus récalcitrants (que je comprends parfaitement parce que je crois à la rencontre physique, surtout pour signer une affaire). Après la crise, il en restera quelque chose. Imagine que tu puisses gagner ne serait-ce qu’une heure par jour !!! Ou 25% de tes plus gros clients !!!

Le changement n’a pas à être à 100%. Certains clients, ou certaines étapes du processus de relation, ou un jour par semaine sans déplacement, les combinaisons sont infinies, spécifiques et personnelles.

Hors sujet :

Déléguer le contact client, je suis passé par là. C’est compliqué mais c’est possible. Il y aura inéluctablement de la perte chez certains clients, mais aussi des gains chez d’autres avec lesquels ton commercial finalement s’entendra mieux.

Mais j’ai délégué cette partie, pour une seule et unique raison : je n’étais pas spécialement bon dans ce domaine et surtout infiniment moins bon que dans d’autres. Bref, le temps que je passais là était du temps avec un mauvais levier sur les résultats.

Pour ma part entre 40 minutes et 1 heure au total, selon si trajets école ou pas.

Ce qui est incroyable c’est que même si je ne suis qu’à 20 minutes du boulot, c’est plutôt 40 minutes qui sont perdues étant donné qu’il faut aussi le temps de se poser, se garer, se mettre dans le bain… ça reste une interruption avec tout ce que ça implique.

1 J'aime

Pour ma part, je passe presque zéro heure par an dans ma voiture car d’une part je travaille à distance depuis mon domicile 3 semaines par mois.

Et d’autre part, quand je me déplace, je suis à vélo. Je fais des distances allant jusqu’à 2x20Km parfois. 20Km en vélo, ca prend 1h. Mais, peut on compter cela comme du temps de travail ?

Beaucoup de gens font du vélo le week-end juste pour le plaisir. Je peux dire que je fais du vélo par plaisir et en meme temps par utilité.

1 J'aime

Les trajets en voiture ou camionnette sont de mon quotidien.

Entre les rendez-vous en famille et les rendez-vous psycho-médicaux avec les jeunes, j’y passe au total la moitié de mon temps. Lorsque je suis avec un jeune, cela me permet en tant que coordinateur de pouvoir faire point avec le jeune sur son vécu à l’institution, ses projets d’activités et ses envies par rapport à sa famille.

Le soucis des disponibilités des praticiens faits que les suivis des jeunes (médicaux et psy) sont de plus en plus éloignés du centre. Donc il m’arrive de faire en sorte de coupler deux rendez-vous avec deux jeunes différents.

Aujourd’hui j ai la chance de mettre 35 min de trajet en moyenne.
Je peux prendre le meme temps en transport qu’en scooter.
Je choisis aujourd’hui de me rendre en transport car cela me permet de gerer mes email, d ecouter des podcast comme ceux d Outils du manager et de prendre du recul et de visualiser ma journee.
C’est tres benefique. Parfois au nom d’une sensation de liberte, on pert juste du temps a conduire et beaucoup de concentration.

Est-ce que les transports en commun comptent ?
J’en suis à presque 2h30 par jour de porte à porte. Sur une semaine, cela fait 12h30 de temps passé dans des conditions fatigantes.