PODCAST 240 - Intelligence artificielle et Management (John Rauscher)

Passionnante conversation avec John Rauscher.
On entend tout et son contraire sur l’intelligence artificielle.

Au programme :

  • la différence entre le choix et la décision ?
  • la différence entre l’homme et l’ordinateur
  • L’IA peut elle aider le manager ?
  • L’ordinateur menace-t-il le manager ?
  • Faut-il résister ?

Le livre de John :

Tu l’auras compris, le manager qui compte encore sur l’expertise et la rétention d’informations pour asseoir son pouvoir va très vite perdre pied.

C’est lui qui est menacé par l’intelligence artificielle.

La réalité sera tout autre pour le manager qui se concentre sur les matière nobles du management.

Ce manager-là, il gagnera du temps grâce à l’intelligence artificielle pour se consacrer à ces 3 piliers :

  • l’animation des équipes
  • la prise de décisions
  • l’influence

C’est l’occasion de te proposer les formactions qui correspondent au développement de ces piliers :

LME - Le Manager Essentiel (3 packs)

CPR - Chef de Projet Relationnel

CHA - Charisme Efficace

DISC - DISC Interaction

PDE - Processus de décision efficace

Elle sont à prix réduit cette semaine dans la limite de 20 places.

C’est peu, 20 places, ça va vite partir !

Je te donne le code à entrer au moment de commander : IA

Bonjour,

Avec John Rauscher, nous avons évoqué le film Sully.

Dans ce film, un humain sauve des centaines de personnes en désobéissant à la machine.

J’ai fait il y a quelques temps une video qui est un peu passée inapperçue sur le sujet.

C’est dommage parce que cette video résume très clairement comment équilibrer une organisation humaine.

Elle montre aussi comment l’humain et l’IA peuvent travailler ensemble.

Je te conseille vivement de visionner cette video et de noter ce que tu pourras appliquer à ton système management personnel.

Cela signifie aussi clairement que tu dois avoir ton propre système décisionnel.

La capacité à décider est un pillier du manager du futur.

C’est plus important que ton expertise métier.

C’est aussi important que ta capacité à animer une équipe et à convaincre.

Pourtant, nous faisons tous la même erreur.

Quand il s’agit de logistique, de finance, ou de marketing, nous avons des processus, des règles, et des méthodes.

Ca nous semble logique et normal, cela permet d’éviter les erreurs ou de « ré-inventer la roue » à chaque fois.

Quand on parle de décision, nous nous en remettons au hasard ou au ressenti, ou à la dernière technique à la mode, lue dans un magazine.

De temps en temps, nous oublions de décider. Parfois, nous décidons seuls, d’autres avec notre équipe.

C’est très bizarre quand on y pense, car la capacité à bien décider est une discipline noble et devrait être placée au dessus des disciplines mineures.

D’autre part, la logistique, la finance et le marketing seront de plus en plus régies par l’intelligence artificielle.

John explique par exemple dans le podcast que chez Amazon, c’est la machine qui décide des prix et des décisons d’expédition.

Par contre, côté décision, il nous explique que l’IA nous donne des éléments pour décider mais jamais elle ne décide à notre place .

Parce que la décision est un sujet complexe, qui fait appel à la créativité, à l’empathie et à l’intuition.

Bref, il parait inconcevable que nous n’ayons pas un processus pour décider.

Une méthode qui laisse la place à notre créativité, notre empathie et notre intuition, mais qui les structure .

C’est ce qui m’a poussé à créer la formaction PDE - Processus de décision efficace.

Cette formaction n’est pas un inventaire de toutes les techniques de décision.

C’est un processus qui te permet, pas à pas :

  • de savoir s’il faut décider ou ne pas décider ;
  • de sélectionner toutes les décisions que tu ne dois pas prendre toi même, mais plutôt déléguer ;
  • de décider seul ou en consultant ton équipe ;
  • de décider en consultant ton équipe.

De plus, je te donne des points de vigilance selon ton profil DISC car les 4 profils ne sont pas égaux devant la prise de décision.

Si tu as envie de développer ce pilier de ton système personnel de management, c’est le moment car, au moment où j’écris ce mail, il reste des places à -30% avec le code IA.

Clique ici pour démarrer : Lien Direct.

Cette capacité, si tu sais la développer, te permettra de faire une énorme différence, j’espère que tu en es convaincu(e).

Bonne décision :wink:

Cédric.

je suis dans la distribution également.

je suis l’IA avec beaucoup d’intéret. Il y a déjà pas mal de système dans les crm qui nous proposent des choix préfaits et je suis sur que c’est l’avenir.

J’ai acheté le livre directement en espérant que cela m’éclairera encore plus.

Patrice

1 J'aime

Bonjour Cédric,

Le podcast n’est pas encore disponible sur la plateforme Castbox. Il y a-t-il un problème de diffusion ?

Il y a parfois un temps de propagation.
Nous ne diffusons pas sur Castbox en direct.
C’est Castbox qui référence à partir des autres plateformes je pense.
Tu peux en attendant, écouter sur le forum.
C’est à la une.

Cédric.

Voici l’article de Manon.
Ecouter puis lire permet d’ancrer les idées !

Merci c’est gentil.
Et j’ai vu apparaitre le podcast sur Castbox hier soir.

Bonne journée

1 J'aime

Clique sur l’image pour voir la video.

Hier, j’ai évoqué une des disciplines nobles du management, que l’IA ne pourra pas remplacer : la capacité à décider.

Il est rassurant de se rendre compte que non, l’ordinateur ne décidera pas à notre place !

Il nous assistera dans notre prise de décision, ce qui est très différent.

Mais il y a un autre domaine dans lequel nous serons irremplaçables : l’influence d’autres êtres humains.

Et c’est là que se situe le cœur de notre job de manager : influencer les autres pour obtenir une performance.

Pour cela, tu dois développer deux axes majeurs :

  • bâtir ton propre système de management , c’est-à-dire la structure sur laquelle tu vas asseoir ton management ;
  • comprendre le mode d’emploi des autres , c’est-à-dire utiliser ton empathie pour orienter ton influence.

Les formactions qui correspondent à ces deux axes sont les suivantes :

LME - Le Manager Essentiel (3 packs)

DISC - DISC Interaction

CHA - Charisme Efficace

Avoir conscience de cela n’est pas suffisant.

Pour progresser, il faut agir, passer à l’action.

Ce passage à l’action doit être immédiat, certes, mais progressif .

En effet, en matière humaine, les erreurs coûtent cher et il est difficile de faire marche arrière !

C’est pour cela que ces trois formactions démarrent par des passages à l’action simples et sans risque.

Lorsque tu mesures les premiers résultats, tu peux passer aux étapes suivantes.

Ainsi, ton progrès est toujours adapté à ton niveau.

Tu laisses aussi à tes collaborateurs le temps de s’adapter.

Actuellement, il reste des places à prix réduit sur ces formactions, avec le code IA.

LME - Le Manager Essentiel (3 packs)

DISC - DISC Interaction

CHA - Charisme Efficace

Nous avons bien compris que l’IA était une opportunité pour nous maintenant j’ai longtemps cherché comment la mettre en place de manière concrète dans une TPE.

J’ai trouvé quelques réponses mais pas complètes à mon goût. si quelqu’un en sait plus qu’il n’hésite pas à partager.

Bonjour,

J’ai beaucoup aimé ce podcast. J’ai suivi cette année le MOOC de Cécile Dejoux sur l’IA. Elle y donne beaucoup d’information, notamment certains éléments sur l’éthique et l’IA (l’interview d’Alexei Grinbaum est intéressante à ce sujet: Alexei Grinbaum)

Toutefois je dois avouer que le podcast de John Rauscher pousse au passage à l’action.

Merci pour ton commentaire.

Le passage à l’action c’est le principe d’ODM.

J’ai beaucoup aimé cet épisode, même si je ne suis pas en phase avec tout, ce qui est d’autant plus intéressant. C’est clairement une de mes interviews préfères avec celles d’Elodie Bancelin et de Jeremy Coron. C’est très sympa/agréable d’avoir des visions différentes.

1 J'aime

Petit partage d’une situation vécue ce mois-ci. Lors d’un rituel hebdomadaire des managers de mon entreprise, un chef de division a réclamé un volontaire pour faire trempette 45 min dans une piscine afin de tester des combinaisons de survie en sortie de visite. Lorsque je lui ai demandé pourquoi il n’utilisait pas un mannequin (avec une IA), il a simplement répondu que seul un humain pouvait vérifier l’étanchéité de la combinaison. Je n’ai pas insisté, mais je n’étais pas convaincu. Coïncidence, un de mes collaborateurs visite une semaine après un atelier 3S (Sécurité, Sauvetage, Survie) à Ambérieu-en-Bugey, et bien évidemment, ils utilisent un mannequin, c’est à dire une IA qui remplace tout à fait l’homme dans cette situation. Comme je serai ne nouveau manager de cette atelier 3S début 2021, je trouverai la vraie raison de ne pas utiliser un mannequin doté d’une IA. J’imagine déjà la réponse : « On a toujours fait comme ça ».

Peut-être une question de tarif aussi. Une expérience de 45 avec un volontaire, c’est bien moins cher que l’achat d’un robot. Et accessoirement je ne vois pas bien ce que fait l’IA dans ce cas de figure, j’aurais pensé qu’un mannequin avec des détecteurs d’humidité aurait fait l’affaire.