Une idée : la Machine à café virtuelle

Vous savez que je suis aussi chef d’entreprises.
Nous tentons une expérience dans mes entreprises.

Comme les collaborateurs sont désormais en télétravail ou sur site, ils ne se croisent plus à la machine à café. Le danger, c’est l’éloignement et le sentiment d’exclusion.

Nous tentons une expérience : ouvrir une plateforme video, tous les jours entre 9h15 et 9h30 pour se faire un petit coucou, échanger quelques infos, sans forme particulière et sans obligation.

J’essaie d’y être présent quand je peux.

Qu’en pensez vous ?
Avez vous d’autres idées?

10 J'aimes

Bien vu Cédric, j’ai pris l’idée, on test aussi demain matin avec les 13 personnes de l’agence !
Merci.

1 J'aime

Bonjour,

c’est une excellente idée que j’ai eu pratiqué chaque lundi avec une équipe à distance. Nous appelions ce moment le briefing café. Chacun avait une boissons chaude, vidéo allumée.
En ces temps de crise, notre nouveau manager a mis ceci en place : un débrief de 30 minutes en équipe de 15h30 à 16h.
Je vais donc m’inspirer de la machine à café virtuelle pour cette période.

1 J'aime

J’ai créé de mon côté un groupe whatsapp, on s’envoie des photos de son chien, de son jardin, de ses pieds…et des histoires tout cela sur fond humoristique. Une collègue atteinte de la maladie a encore un peu d’énergie pour nous lire, c’est plutôt sympa, on essaie de lui maintenir le moral avec nos blagues…

1 J'aime

Oui. WhatsApp ca marche très bien. J’utilise cela en famille surtout.

Bonsoir,
Whatsapp également depuis le début du confinement. Les collègues jouent vraiment le jeu. Et comme certains n’ont pas encore de solution pour télétravailler, ils restent ainsi connectés à l’équipe.
Avec 4 malades sur 17, les échanges restent bons pour le moral.
Et ils sont d’avantage en relation qu’à l’habitude.
Bonne soirée.

De mon côté toute l’équipe étant passée 100% en télétravail, dès lundi on a mis en place un point journalier de 20 minutes avec toutes l’équipes.
Objectif:

  • Prendre des nouvelles, moment d’échange
  • Solidarité, esprit d’équipe

On fait rapidement le tour des activités et on re-dispatche suivant les dispos de chacun car tout le monde n’est pas dans la même situation perso (enfants ou pas, conjoint à la maison ou pas …)

D’ailleurs aujourd’hui belle récompense quand en 1 à 1 un membre de mon équipe m’a remercié d’avoir mis en place ce rituel car ça lui donne le sentiment d’appartenance à un groupe.

2 J'aimes

Super idée, en effet pas facile avec une majorité en télétravail et qq % sur site.
Je vais tester.

1 J'aime

Bonjour,
Pour ma pars je pense que c’est une excellente idée.
cela permet de garder du lien social et d’améliorer la cohésion d’équipe.
L’un de mes chef à mis en place MICROSOFT TEAMS mais malheureusement uniquement centré travail.
Au plaisir d’échanger sur cette plateforme ou sur LinkedIn.

1 J'aime

Bonjour Cédric,

je l’ai mis en place avec mon équipe, nous alternons le café virtuel et le gouter virtuel …

1 J'aime

C’est quelque chose que j’ai mis en place très vite et qui fonctionne très bien. Comme la machine à café, pas d’obligation mais c’est important pour le moral des troupes.

3 J'aimes

Nous l’avons aussi mise en place avec une réunion ouverte 24/7 sur Teams. ça marche du feu de dieu et on continuera après cette période particulière car c’est un excellent moyen de rapprocher les collaborateurs entre les sites.

1 J'aime

Je trouve la solution intéressante mais gourmande en bande passante et c’est assez tendu en ce moment avec l’augmentation de charge lié au télétravail.

1 J'aime

C’est amusant de voir comme les bonnes idées arrivent simultanément plusieurs fois en parallèle. Un de mes associés l’avait justement mise en place lundi, avec un format légèrement différent, qui rencontre beaucoup de succès : https://www.linkedin.com/pulse/télétravail-testez-la-machine-à-café-virtuelle-pour-rompre-veneziani/

PS: en parallèle, nous sommes presque tous connectés en permanence sur Slack, où le canal Général fait un peu office d’Open-Space, ce qui permet à chacun de lancer un appel à la cantonade. « J’ai envie d’un café, qqun d’autre ? » et les gens se retrouve à la machine à café (virtuelle).

2 J'aimes

J’avais tenté le groupe WhatsAapp avec mon équipe, mais ils ne jouaient pas le jeu. Y en a même qui ont quitté le groupe. J’aimerais tester la machine à café virtuelle ou le gouter virtuel, mais notre skype entreprise n’est que vocal, et du fait de mon experience WhatsApp, je doute que cela fonctionne

Hi !
De mon côté c’est aussi en Skype audio et pour l’instant ça fonctionne bien.
Donc à maintenir.

Par contre il faut être attentif à trouver le créneau le plus pertinent afin de s’assurer que ton équipe n’a pas de réunion de travail en même temps.

1 J'aime

Merci @CedricODM pour l’idée de la machine à café virtuelle. J’ai mis cela en place après avoir écouté une de tes vidéos YouTube la semaine dernière et c’est génial. L’équipe était ravie de l’idée. Cela se passe bien, et en authenticité. Une belle manière de se dire bonjour et de maintenir des liens.

J’adhère et je vais lire attentivement les idées que vous avez à partager. J’ai ai une : tous les matins depuis le 17 mars, l’une ou l’un des collègues, celui qui veut, envoie une chanson à l’ensemble de l’équipe via Whatapp’s pour donner la pêche à tout le monde. On a maintenant une belle playlist hétéroclite mais c’est sympa.

Belle journée à vous,

Delphine

2 J'aimes

ma structure est très très très loin de ce type de fonctionnement. Le confinement fait avancer les choses. Grace à la lecture de ce post dans le forum, je viens de renommer un groupe Tchap (whatsapp public) machine à café. Je suis sûre que ça va marcher :slight_smile:
merci, 10 mn sur le forum et déjà une décision :slight_smile:

Oui sans obligation sur un créneau fixe pour que cela ne s’éternise pas… on a mis en place un gong de fin pour symboliser la fin de la pause café. On enregistre un « coucou à tout le monde » de 1 min pour celles et ceux qui ne viennent pas, juste une fois par semaine.
A bientôt sur le forum.
Delphine

2 J'aimes

Bonjour
mes collaborateurs non pas apprécier l’idée.
À votre avis est ce que je dois les obligés .?